Cabo Polonio, Uruguay

Elle est une question commune: Préférerait vivre dans une ville, ou la campagne? Mais, je doute même si Cabo Polonio qualifie comme campagne.. En haut et de la partie la plus nord de la côte de Uruguay, ce village s’est poussé entre dunes étendues, deux plages, et une communauté de lions de mer. Ainsi, peut-être que nous devons considérer un choix supplémentaire pour la question commune.

IMG_2700

Similaire à San Cipriano, Colombia, Cabo Polonio n’est pas accessible par rue, mais ici l’obstacle est le sable. De ce fait, je croyais que j’aurais dû prendre un quatre-quatre. Non. Autour du coin venait un tracteur/camion monstre optimisé et que portait un symbole de pirate sur ses portes. Apparemment, ces “Uruguayan Chives”  peuvent transporter quarante personnes à la fois ainsi qu’ils secouent, cessent, et chancellent de côté à côté comme un ivrogne à travers le sable. J’en ai joui, pourtant l’enfant derrière moi s’inquiétait un peu.

Lorsqu’on arrive à Cabo Palonio au-dela du sable et les plages, on peut reconnaître le thème continuel de bohème qui influence la plupart de la côte à l’est du Uruguay. Les murs de la boutique de vêtement, le marché, et les foyers s’habille des peintures abstraites. En outre, beaucoup de citoyens sont aux dreadlocks, et les bâtiments sont improvisés en tenant les bois qui se sont cloués tandis qu’un toit de métal chiffonné lorsque nécessaire. Au sujet du sol, au lieu d’utiliser concrète ou bois, les propriétaires avaient placé les bouteilles à l’envers dans le sable afin d’avoir un âtre ou un chemin. Finalement, même le crépuscule avait l’air bohème durant mon séjour à Cabo. Pendant que le soleil couchait, le ciel devenait plus brillant en réalité. Plusieurs couleurs perçaient les trouées entre les nuages et créaient des ruisseaux à travers le ciel. Mon appareil ne pouvait pas l’attraper vraiment, cependant la couleur en haut du crépuscule était un bleu clair. En ce moment, il paraissait que nous pouvions voir un autre jour qui était en train de commencer dans une dimension différente. Mdr je sais que ceci sonne exagéré, mais il est juste quand même.

IMG_2772

À part du festival de peinture, ingénieur, et lumière, Cabo Polonio a un phare où on peut regarder tout le paysage qui entoure le village. Là on voit les dunes à perte de vue, les deux plages qui serrent le village ensemble, ainsi que les lions de mer sur les roches de côte. Il y a une clôture qui protège la zone naturelle, mais on peut s’approcher suffisamment à pieds pour regarder les lions de mer lorsqu’ils sautent, grognent, et plongent dans la mer. En réalité, j’appréciais les regardant lorsqu’ils s’allongent sur les roches.

IMG_2717

IMG_2721

Alors, enfin pourrais-tu vivre ici? Si no, combien de temps pourrais-tu le visiter? Dans notre génération, on dépende beaucoup de la técnologie afin de communiquer et on dirait que quelques-uns sont accros. Si tu as demandé à une personne s’il y a wifi, il te donnerait un visage vague. On devrait demander aussi s’il serait suffisant nombre de choses à faire pour s’occuper. Alors peut-être écrit un livre, apprend comment faire du surf, ou devient un peintre? Certes, je dépende de la technologie pour parler avec mes clients, mais je reviendrais à Cabo Polonio sans aucun doute au moins afin d’être témoin d’un autre crépuscule bohème.

IMG_2785

 

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NoDerivatives 4.0 International License.


 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s